PANTAGRUEL de Rabelais, m.e.s. Benjamin Lazar

Pantagruel deb3477

Dans le ravissement d’un imaginaire et d’une langue prolifiques, l’interprétation théâtrale offerte par ce Pantagruel donne la pleine mesure de la richesse de ce texte. Par la voix de l’acteur résonne une langue savante et sensuelle, puisant à la fois à ses sources grecque et latine mais aussi paysanne, tout en se projetant par son humanisme et ses inventions dans notre modernité. Par la mise en jeu totale du corps de l’acteur, appuyée par deux musiciens interprétant une  réation musicale contemporaine sur des instruments du 16ème siècle, par les costumes et les accessoires proliférants, faits de matières brutes, cette langue prend une dimension carnavalesque ; elle s’affranchit du temps, s’ouvre sur le fantastique et le gigantisme d’un personnage central toujours pleinement humain malgré sa démesure. L’ensemble permet au spectateur d’enjamber sans problème, souvent dans le rire, les archaïsmes truculents de la langue de Rabelais.

Lien vers la revue de presse du spectacle

Lien vers une émission de France Inter : Olivier Martin-Salvan parle de son spectacle

Lien vers un dossier très complet (le spectacle, la presse, le contexte de l'oeuvre)