TOUT MON AMOUR de Laurent Mauvignier, collectif Les Possédés

"Est-ce qu’on a besoin de tout ça pour vivre? Je veux dire, tout ce passé, toutes ces boîtes, ces souvenirs, tout ce que tu me racontes là [...] est-ce qu’on a besoin de ça, aujourd’hui, nous, pour vivre?"

Une maison dans la campagne française : un homme est venu enterrer son père, accompagné de sa femme. Rien de plus banal – n’était la présence du spectre du père et sa litanie de reproches; n’était surtout cette jeune fille, surgie de nulle part : elle prétend être l’enfant que cet homme et cette femme ont perdu dix ans plus tôt, mystérieusement. Tous deux voient vaciller leurs vies : faut-il croire à l’impossible? Se refuser obstinément à croire au possible? Ils font venir leur  fils : qu’en dira-t-il, lui qui a grandi dans l’ombre de l’absente? Depuis 1999, de livre en livre, Laurent Mauvignier bâtit son oeuvre sur les secrets et les silences qui fondent la réalité. Il s’affirme aujourd’hui comme un des écrivains les plus puissants de sa génération. C’est d’abord en adaptant Loin d’eux, un roman, que Les Possédés ont rencontré son oeuvre. Du dialogue qu’ils ont engagé avec l’auteur est née sa première pièce. Après Lagarce, Tchekhov, Cheever, c’est donc avec Mauvignier que ce collectif d’acteurs poursuit son projet : chercher par le théâtre une façon d’être au monde sans tricher.

Extraits du spectacle :

3 questions à Rodolphe Dana :